Au pays des pépinières, a saute-mouton sur la frontière!De Lesdain jusque Bléharies

IMG_2648

 

C’est apparemment la randonnée la plus plate de toute la Wallonie, 27km de long pour 42 mètres d’altitude maximum! C’est aussi une randonnée à saute-mouton sur la frontière, nous ne ferons qu’aller et venir entre la France et la Belgique, aujourd’hui libre de toute entrave douanière. Voici l’introduction de notre topo guide sur Lesdain, territoire aux saveurs diverses:

 » Lesdain est le village des faiseurs d’arbres. C’est le village où l’arbre est né. C’est la plus forte concentration d’arbres de Wallonie (250 hectares). Mille espèces et variétés y sont sélectionnées et l’essentiel de la production est exporté. Les premières pépinières ont été installées sous Napoléon au début du 19ème siècle et sont nées du savoir-faire de ses bûcherons-jardiniers. Etre pépiniériste est souvent une affaire de famille: il y a toujours un fils ou une fille pour perpétuer la tradition familiale (…)  Lesdain est aussi le royaume de la fraise, culture qui s’est développée après la Seconde guerre mondiale. « 

Topo guide des randonnées en boucle. Province du Hainaut. P 132.

Point de fraise à notre horizon mais nous allons effectivement croiser beaucoup, beaucoup de pépinières tout autour de Lesdain. Hélas, notre culture se limite à « la botanique pour les plus que nuls » et nous sommes incapables de citer le moindre nom de tous ces arbres que nous croiserons. Nous essayerons bien de loucher sur les étiquettes, enfer et damnation c’est écrit en latin et mon ancienne rigueur scolaire ne me permet pas de les traduire. Cela ne nous empêchera pas d’admirer ce nouveau paysage, ces arbres si bien rangés (trop d’ailleurs), les millions de boutons d’or (ces jolies petites fleurs jaunes dorées) se mêlent gaiement aux couleurs du printemps: les arbres ont presque toutes les nuances du rouge et surtout du vert. Les hommes s’affairent au milieu de ce tableau, on croisera beaucoup de petites machines, tadadada, qui foncent au rythme d’une F1 pour aller élaguer, cueillir, planter aussi sans doute… Il paraît que Versailles s’inspire de ces modèles Belges pour ses jardins… il s’agit d’épater c’est tout dire!

Nos pas nous conduiront ensuite au petit village d’Howardries, un joyau frontalier, une pépite oubliée des jeunes que nous sommes. C’est pourquoi j’aime autant notre petit guide et la mine d’information historique que ses auteurs ne se lassent pas de nous expliquer:

« (…) Howardries est aujourd’hui un modeste et paisible village peuplé d’une vingtaine de familles. Isolé, il repose dans les bois et est adossé à la France, dont il est séparé par une frontière naturelle, le ruisseau de l’Elnon. Plus d’école, plus de bistrot, pas de bus. Le château des comtes du Chastel et l’église constituent les lieux de la mémoire villageoise. l’église classée reste le seul bâtiment public et communautaire (…) Ce coin de terre, dans son cadre naturel et avec son habitat harmonieux préservé, est candidat au label des « plus beaux villages de Wallonie« .

Topo-guide des randonnées en boucle. Province du Hainaut. P 135.

 

IMG_2565

 

Il est vrai que c’est beau et charmant, un lieu pour les rêveurs et les poètes d’un temps. Nous suivrons ainsi un chemin bordé de tilleuls pour passer la rivière et débarquer en France. Ce n’est que pure symbole puisque plus aucun douanier ne nous y attend depuis longtemps. Mais l’histoire encore une fois a laissé des traces et nous pourrons apercevoir un fortin, un pan de mur qui fait partir d’un mur de fortification qui court le long de la frontière. Pendant deux petites heures, nous passerons et repasserons entre Belgique et France à travers champs. Jusqu’à arriver au village de Bléharies qui lui aussi recèle des particularités:

« L’église et l’ancienne maison communale du village sont insolites par leur architecture moderne. L’église est classée. Son clocher est construit comme un campanile. L’intérieur est lumineux. Les vitraux sont de style Art Déco. Pas de pilier, mais une seule arche en béton armé. Le curé,dit-on, ne souhaitait pas de piliers afin que les fermiers ne s’y dissimulent pour parler de pigeons, de moutons ou de vaches! Le tout a été conçu par l’architecte tournaisien Henri Lacoste qui prônait le dépouillement de l’espace et la sobriété décorative. « 

Topo guide des randonnées en boucle. Province du Hainaut. P 137.

Nous déambulerons dans le village, avant de rejoindre un des anciens bras morts de l’Escaut, juste à côté. C’est là que nous pique-niquerons, en toute tranquillité. Plus tard, nous rejoindrons le fleuve même, le longeant sous un soleil de plomb à hauteur du village de Laplaigne. En rejoignant Bléharies sur le retour, nous pourrons admirer les vestiges des anciens postes douaniers. En effet, le port du village a connu un essor très important, du a son emplacement frontalier, en son temps: en 1860, 160 bateliers y étaient domiciliés.

Enfin, la dernière curiosité de notre chemin se dresse sur la route de Lesdain, au coeur de la plaine: La pierre de Brunehaut.

« Ce menhir de 22 tonnes daterait de plus de 2000 ans AC. Les personnes friandes de légendes païennes ou chrétiennes trouveront bien des explications merveilleuses à ce mégalithe énigmatique. On peut plus sensément supposer qu’il s’agit d’une borne, repère sur la voie romaine. Le site des six chemins tout proche accréditerait cette deuxième hypothèse. Cette chaussée Brunehaut unissait Bologne et Cologne via Bavay (capitale des Nerviens), soit la mer et le Rhin. « 

Topo guide des randonnées en boucle. Province du Hainaut. P140.

Quelques pépinières et nous voilà rentrés… une fois de plus émerveillés par les trésors que l’histoire nous a laissés!

IMG_2653

 

Les photos

Publicités
Catégories : Belgique | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Au pays des pépinières, a saute-mouton sur la frontière!De Lesdain jusque Bléharies

  1. Encore une belle randonnée qui donne envie de découvrir son pays…quoique ici nous connaissons un peu; Un de nos meilleurs amis habitant Laplaigne.Sans doute êtes-vous passés devant ou derrière chez lui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :