Autour des châteaux, près de Feluy, où tout est joli!

IMG_2674

 

Un des plus beaux coins de Wallonie, pour ce que nous en avons déjà vus! Cette fois, ce sont les châteaux forts qui sont mis à l’honneur. Une randonnée à trois, avec notre ami Nico de nouveau mais cette fois, pas de détour de 20km, on suit le tracé presque parfaitement!

Le premier château qui vient à la rencontre de nos pas, c’est le Château fort d’Ecaussines. Nous en ferons le tour, subjugués quelque peu par sa beauté et sa majesté. Il surplombe le village, bien évidemment.

« Edifié au 12ème siècle sur un éperon rocheux, le château fort occupait une position stratégique à hauteur d’un gué sur la Sennette. Cette rivière était la démarcation naturelle entre le comté du Hainaut et le duché du Brabant. »

Topo-guide des randonnées en boucle. Province du Hainaut.P.46

Ensuite,  nous poursuivons de place en ruelles, avec une spécificité du coin: la place Georges Wargnies et son Goûter matrimonial, fêté chaque lundi de Pentecôte. Tradition amusante qui date de 1903, lorsqu’un natif du village Marcel Tricot, mit ce système en place pour pallier à la pénurie de mariages. Nous avons sous les yeux l’ancêtre d’internet, le bon vieux temps des « speed dating » pas si speed que ça puisque cela dure quand même le temps d’un goûter! 🙂

Mais déjà notre deuxième château se laisse entrevoir de part les arbustes et les arbres fleuris: il s’agit du château de la Follie.

«  Le château de la Follie a perdu son allure de forteresse originelle pour laquelle Philippe le Bon avait autorisé le propriétaire de l’époque à utiliser cent chênes pour le fortifier(…) Le nom signifie « Lieu planté d’arbres, de feuillus ». Le site ne manque pas d’arbres remarquables (mélèze, platanes, hêtres, catalpa). »

Topo-guide des randonnées en boucle. Province du Hainaut. Pps. 46-47.

IMG_2685

Ce château est entouré de tunnel et d’un sentier dit « sentier des amoureux », s’y embrasser porte bonheur paraît-il. (Si vous voulez notre avis, on trouvé ça un peu lugubre, il fait froid et noir là dedans!)

Nous poursuivrons à travers plaines verdoyantes et arbres ondulants sous le vent, suivant les méandres de la Senette, (qui prend sa source à Familleureux et se jette dans la Senne à Tubize pour la petite histoire géographique).

Après quelques kilomètres plus pentus, nous voilà devant une entité Belge: le fameux plan incliné de Ronquières. Alors, je n’vais pas vous mentir: j’ai rien compris au fonctionnement du machin. D’abord parce que je n’ai pas écouté les explications enflammées de Bruno et Nico qui EUX trouvaient ça passionnant (je les crois sur parole). Et ensuite parce que pour moi ce n’est pas beau (tiens regarde Nounours un oiseau!) Mais bon, c’est une prouesse et je vous livre donc le récit de notre guide chéri:

 » Situé sur le canal Bruxelles-Charleroi, cet ouvrage d’art monumental a été conçu pour racheter une différence de niveau de 68 mètres. La tour (de 125 mètres de hauteur) symbolise la prouesse technologique des ingénieurs belges. Le système de transbordement est remarquable. Les péniches entrent dans un bac rempli d’eau qui monte sur des rails à la vitesse d’un marcheur! Le randonneur intéressé par le génie civil trouvera des informations complémentaires sur le site (…) »

Topo-guide des randonnées en boucle. Province du Hainaut. P 48


IMG_2704

Ceux qui me connaissent bien savent que le génie civil et moi on est en incompatibilité de caractère depuis toujours, donc. J’ai pas lu. Ou j’ai rien compris. Voilà! Allez y si vous voulez des renseignements après tout 😀

Nous passerons ensuite notre temps d’écluse en écluse, en longeant l’eau et en flânant paisiblement. Le temps est lourd, l’eau est calme et seuls les canard font un peu de bruit. Les sentiers sont restés sauvages et on s’enfonce donc dans la verdure, en disparaissant presque complètement aux yeux de la rive opposée. Nous finirons par rejoindre Feluy en retrouvant les champs et en longeant de belles propriétés et surtout, deux magnifiques arbres, remarquables dans la botanique Belge: un érable sycomore panaché, classé champion de Belgique (rien que ça) et sur une petite placette, un tilleul planté en… 1762! Saluez bien bas chers amoureux de la nature car voilà un ancêtre vénérable à respecter (et grand mère feuillage à côté peut aller se rhabiller! Na!)

Et c’est déjà la fin, nous terminons en passant devant le château fort de Feluy, oh combien romantique et prisé pour les photos des jeunes mariés. L’eau et les douves l’entourent de leur beauté et c’est les yeux remplis d’histoires imaginaires que nous reprendrons notre route… en attendant d’autres rêves sur d’autres sentiers…

 

IMG_2746

 

Photos

Publicités
Catégories : Belgique | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :