Portugal

Portugal, Portoooo!

 

IMG_0294

Un petit récit sur notre escapade à Porto, en ce week-end du 16 novembre… Nous ne connaissions pas le Portugal et depuis notre retour, les envies de s’évader nous tentaient…

Alors nous voici, après un trajet Ryanair de deux heures de grand matin à Porto, petite ville du Portugal, idéale pour un city trip de deux jours…

Nous avons logé dans le plus vieil hôtel de Porto, « Le grand hôtel de Paris », qui certes est très élégant mais possède tout de même le défaut d’avoir des murs en carton… C’est dire que durant nos deux nuits, nous avions l’impression de partager l’intimité de tout l’hôtel réuni! Mais le petit déjeuner était parfait, le personnel très accueillant, heureusement!

Durant nos deux journées, nous nous sommes baladés sous un soleil radieux, sous 16 degrés, loin de la grisaille et du froid belge… Porto, qu’on m’avait décrite comme une ville moche et pauvre nous a émerveillé… C’est une petite ville, remplie d’églises, de ruelles tortueuses ou très en pentes, de petits magasins, d’une librairie à l’escalier le plus improbable du monde, des places où il fait bon flâner… Il y aussi le Douro qui se prélasse entre les deux rives, les innombrables restaurants qui le bordent et bien entendu, les dizaines de fabriques de porto qui vous appellent de l’autre côté du fleuve… Le samedi, nous n’avons fait que déambuler parmi les gens, dans des rues vides ou fréquentées… Les Portugais ont un visage avenant, ils sont gentils, accueillants, cela se sent… Le soir, nous avons mangé dans un immense restaurant, très prisé des Portugais, servi par un serveur au français impeccable. Nous avons mangé du poisson, bu du très bon vin… Bref, on se sentait à nouveau en voyage et cela faisait du bien…

Et le dimanche, nous n’avons pas résisté à l’appel de Sandeman, nous voilà partis pour une visite guidée, clôturée par une dégustation… Nous avons ainsi déambulé parmi les innombrables et gigantesques tonneaux qui renferment le précieux liquide, nous avons admiré des cuvées datant de la première guerre mondiale, écouté attentivement notre guide au costume du Don (l’homme Sandeman) nous décrire les différents procédés de fabrication, suivant que le porto soit jeune, vieux, blanc, rosé, rouge… Nous avons pressenti les vallées immenses où le raisin est récolté, qui se trouve à une centaine de kilomètres de Porto…

Et pour finir, nous en avons bu! Boire du porto à Porto laisse quand même un souvenir impérissable, nous étions sur une terrasse, face au Douro, autour de nous les gens passent, souriants, le soleil se couche et il fait bon, il fait doux…

Une petite escapade que je vous recommande, c’est une ville sans prétention, que le soleil rend magnifique, les rayons se posent sur les maisons multicolores, le linge se balance doucement et librement au gré du vent… On monte et on descend sans arrêt, cela offre des panoramas et des surprises à tout coin de rue, tout détour d’une ruelle… Des dessins sur les murs, des enfants qui jouent, les adultes qui papotent au pied de leur porte…

Porto, notre escapade, notre échappée belle de deux petits jours… A qui le tour??

Les photos

 

IMG_0334

Publicités
Catégories : Portugal | 3 Commentaires

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.